Jour du départ…

Dernier article sur le camp !

La journée d’hier s’est déroulée sous le signe du rangement ! Démonter les tentes, détruire les coins d’équipe, ranger les malles, tout ça a pris beaucoup de temps. Puis, un gros orage nous a obligés à aller dormir au lieu de repli, heureusement très confortable ! Tout le monde est assez fatigué, nous avons hâte de retourner à nos lits douillets.

Le moral est bon, malgré tout ! Hier soir, la conteuse du village est venue raconter l’histoire des personnages rencontrés sur le camp, et la veillée s’est faite en musique. Les enfants ont pu dire au revoir à Knut et Solveig, les guerriers.ères, ainsi qu’à la prophétesse Astrid, et tout le monde s’est écrit des lettres pour se dire au revoir.

Ce matin, le rangement se termine, on plie les marabouts, on ferme les malles et on fait un dernier râteau ! Le bus arrive à 14h, et tout le monde mange son sandwich au moment où j’écris.

Ci-joint, une photo du tableau coloré qu’éclais et louveteaux ont peint ensemble et qui rassemble leurs souvenirs, ainsi que la Charte de camp des louveteaux, écrite en début de camp, avec en plus le tas de matos qui attend le car !

À tout à l’heure !

IMG_20200722_115423IMG_20200722_115443IMG_20200722_115515IMG_20200722_115508

Vous reprendrez bien un peu de scoutisme ?

Bonjour à tous !

La fin du camp se rapproche et tout le monde est triste, 10 jours, c’est trop court !

Malgré tout, la journée d’hier était très chouette, avec le soleil qui nous réchauffe et fait sécher nos t-shirts ! Les éclais et louveteaux ont fait une thèque, se sont reposés, et ont préparé leur concours de soirée, le tout sur fond de journée cacahuète, une journée où chaque personne sur le camp donne des cadeaux à sa « cacahuète » et en reçoit de son « gorille » (de réelles oeuvres d’arts d’imagination ont été aperçues).

Le soir, la première partie du concours de soirée nous a régalée, avec des éclais et des loulous déguisés et motivés comme jamais ! Le concours de soirée, c’est une veillée pendant laquelle des équipes se défient pour organiser le meilleur repas et la meilleure activité de veillée, où tout le monde est déguisé, et à laquelle assistent les personnages du folklore, soit la cheffe du Thing (Lagertha), l’artisan (Lothar), les guerriers (Knut et Solveig) et la prêtresse (Astrid).

Aujourd’hui, on parle changement de branches BC et BM, et on bricole, et on peint, etc. On profite à fond du temps qu’il nous reste !

Bonne journée !

À bientôt

Camille

IMG_20200720_102916

Ça passe trop vite !

Bonsoir !

Déjà la veillée du J6… Comme ça passe vite ! Le soleil est revenu pour notre plus grand bonheur, même si le froid persiste.

La bonne humeur est malgré tout au rendez-vous ! Les menus formidables de Nathan, notre intendant, réjouissent le ventre, et les activités s’enchaînent. Petite pause ce soir avec une veillée « tentes » (papotage et lecture) pour ralentir le rythme et reposer tout le monde.

Ci-joint quelques photos des installations, des coins de sizaines et coins de patrouilles, de la lessive quotidienne des masques, de la grosse lessive de vêtements et d’un petit moment cerf-volant… Pour faire rêver !

À bientôt !

IMG_20200717_152724IMG_20200717_153055IMG_20200717_152745IMG_20200717_152954IMG_20200717_153032IMG_20200717_153322IMG_20200717_153158IMG_20200717_153122IMG_20200717_152805IMG_20200717_153403IMG_20200718_150522IMG_20200718_150814IMG_20200718_164222IMG_20200718_164129IMG_20200718_164133

Ça se refroidit…

Bonsoir à tous !

Au menu du jour : l’OP, ou le grand jeu qui dure toute une journée ! Les enfants petits et grands ont été recrutés par les différentes factions du village viking pour défendre leur légitimité d’accès au trône après la mort de la cheffe Floki ! Ils ont fait naviguer des Drakkars, construit des bâtiments, marchandé leurs ressources… Mais la guerre a échoué et ce soir, ils discuteront d’une façon plus pacifique d’élire un.e chef.fe.

Le froid se fait ressentir aujourd’hui, on entasse les couvertures et les pulls, mais en bougeant bien, on se réchauffe vite !

À bientôt !

Camille

IMG_20200716_193713IMG_20200716_153621IMG_20200716_153630IMG_20200716_163102

Déjà le J3 !

Bonjour à tous !

Le camp est désormais bien installé ! Chaque branche a sa table d’unité, tout roule, tout baigne. Les éclais ont quasiment fini la construction de leurs coins de patrouilles, dans lesquels ils vont manger désormais tous les midis. Il fait beau la plupart du temps, même si les températures descendent facilement… Heureusement, tous les enfants ont bien chaud, et dorment très bien !

Les louveteaux ont découvert leur nouveau carnet d’aventure ! Les pistes sont en route, avec des bracelets de code morse pour Méline, une chanson au ukulele pour Diego, un arc pour Jules… Et plein d’autres ! Ils ont aussi pu construire des super cabanes, et partir à l’aventure avec des Vikings… Et c’est pas fini !

Tout le monde s’accommode assez bien du protocole sanitaire un peu exigeant, et les services se font masqués, mais dans la bonne humeur !

Les responsables vous remercient beaucoup d’avoir rigoureusement suivi la liste d’affaires, ce début de camp en est grandement facilité.

À bientôt !

Camille

IMG_20200714_100044IMG_20200713_215336IMG_20200714_105118

Début du camp

Ça y est ! Le camp a commencé.

Après un calme trajet en bus nous voilà déjà à fond pour monter les tentes et découvrir le lieu de camp.

Le soir nous avons rencontré des habitants du village viking qui nous ont mis à l’épreuve à travers un parcours du combattant !

Et puis, veille de 14 juillet oblige nous avons pu admirer le feux d’artifice du Mazet st Voy.

Ré-apparition des Eclaireurs

Eh oui, le dernier article sur la BM de Douvaine date d’Octobre. Mais que s’est-il passé entre temps ?

Le mois de Novembre a été l’objet d’un weekend d’équipe. Les enfants, avec notre aide, ont organisé une sortie en préparant leurs activités, leurs repas et en planifiant leurs horaires et leur lieu de rendez-vous.

Le mois de Décembre est le temps de notre deuxième weekend de groupe local. Enfants de toutes branches (cadette, moyenne, ainée) et parents ont été convié pour partager des activités, des repas mais aussi des temps de vie quotidienne.

 

Enfin, le weekend de Janvier n’a pas été maintenu et nous voilà donc déjà en Février.

Une petite mise en jambes a été nécessaire pour réchauffer tout le monde : nous nous sommes donc entrainés (enfants comme responsables) à utiliser une batte et rattraper des balles de tennis (matériel d’un jeu scout inspiré du Base Ball : la thèque). Un drôle de personnage nous a rejoint par la suite (et non, ce n’était pas un personnage d’un folklore né de notre imagination) : Patrick, guide de montagne avec des astuces de survivalisme.

Grâce à lui nous avons appris à faire démarrer un feu avec quelques herbes et de l’écorce pleine de résine (bon puis, il fallait un briquet quand même. Le survivalisme du XXIe siècle a suivit les avancées technologiques).

Une belle balade sur les crêtes du col des Moises où la vue sur le bassin du Rhône est éblouissante puis une fondue au chocolat agrémentée de clémentines et de chamallows ont constitué la suite et la fin de notre journée.

 

Voilà où en est la BM. La suite, au mois de Mars.

A très vite.

 

Cassie.

Petit bilan de rentrée pour les louveteaux !

Des loulous en pleine forme et des responsables déchaînés : la recette parfaite pour une première journée scoute réussie, et un début d’année tout en beauté !

Bienvenue aux nouveaux et aux anciens, la meute de Douvaine s’est retrouvée pour une journée de jeux et de rencontres le week-end dernier, l’occasion pour tous les louveteaux de donner le coup d’envoi de cette année scoute !

Arrivés le samedi matin, nous avons commencé par faire connaissance, tous ensemble, et par découvrir -ou retrouver- le local (et ses nombreuses BD). Puis sont arrivés sans prévenir trois personnages à l’allure étrange, venu de loin pour demander de l’aide aux louveteaux ! Peter, Wendy et Clochette, trois habitants du Pays Imaginaire ont en effet un petit souci : le Livre des Histoires, qui répertorie les contes qui permettent d’accéder aux îles adjacentes au Pays Imaginaire, est complètement vide ! Les louveteaux ont aussitôt accepté de donner un coup de main, c’est bien aimable à eux, et toute la troupe est partie en exploration découvrir les dangers du monde inconnu (et avoir une petite idée de ce à quoi ils s’exposent, non mais sans blague!).

Une sirène qui lance de l’eau enchantée et quelques sous-marins plus tard, les loulous commencent à se dire que décidément, retrouver ces histoires, ça va pas être de la tarte. Et puis aussi qu’ils ont faim !

Pique-nique dans le parc, temps libre, puis temps calme (avec nos copines les BD), et on retrouve Peter, Wendy et Clochette ! Cette fois-ci, l’expédition est interrompue en cours de route par un esprit malin qui répand des rumeurs assez désagréables sur les trois personnages. Tellement désagréables que les trois compagnons finissent par se crêper le chignon un peu trop fort. Heureusement que les loulous sont là pour les défendre ! Mais bon, au bout d’un moment, on se réunit et puis on se dit que la guerre, ça va bien deux minutes, mais qu’il faudrait peut-être songer à se réconcilier, sinon on n’arrive plus à vivre ensemble.

S’ensuit un petit shooting-charte, parce que les règles de vie en photos, c’est plus rigolo !

En bref, une bonne journée bien chargée, et hâte de tous vous retrouver !

 

Camille (Cassou)

Dans le vif du sujet

Nous sommes au mois d’Octobre, ce qui signifie pour les éclaireurs.euses de Douvaine : premier weekend complet sans les autres branches.

Accrochez-vous à vos foulards et vos écussons, nous (les responsables), n’avions pas chômé pour leur créer un weekend de qualité.

Commençons par une activité qui leur a permis découvrir la Loi des éclaireurs.euses. Un stand, un jeu gagné et une partie de la Loi empoché. Une fois l’activité terminée, nous pouvons donc lire la chose suivante :

Une éclaireuse, un éclaireur :
– tient parole et ne fait rien à moitié, on peut lui faire confiance,
– réfléchit avant d’agir, est responsable de ses actes,
– vit en équipe, apprend à écouter et à partager,
– développe ses compétences et les met au service des autres,
– respecte, connaît et protège la nature,
– prend soin de son corps et de sa santé,
– conserve bonne humeur et maîtrise de soi, même dans les difficultés.

C’est selon cette Loi qui regroupe les valeurs du scoutisme français et des EEUdF que nous essayons de faire grandir chaque jeune au sein de cette unité.

S’en est suivit d’un temps par équipe. Nous vous avions prévenu, le weekend d’équipe en Novembre est un moment créé par les jeunes mais dont l’organisation se fait avec l’aide des responsables. Où dort-on ? Que fait-on ? Que mange-t-on ? Des belles discussions et la possibilité pour chacun de prendre sa place et de s’intégrer à l’unité, par le biais de l’équipe.

Pendant que certains nous concoctent un repas équilibré, fort en curcuma, d’autres montent les tentes. Après un repas riche en conversations et rires, la veillée se déroule sous le thème du manque de sommeil et de l’action de certaines hormones sur le cerveau, nous avions nommé : cortisol, adénosine, mélatonine et adrénaline. Allez, bonne nuit.

Hop hop hop, réveillés par les sons des cloches, il faut faire son sac et démonter les tentes pour que la journée commence. Nous partons sur la montagne de la Maladière et terminons notre ascension sur son point de vue. Jeu de piste et découverte de la grotte aux loups : voici les marches que nous faisons chez les scouts.

L’après-midi s’est déroulé tranquillement mais efficacement avec un temps pour la guilde et un temps jeu de société. Avant de vous décrire la suite, il me faut vous expliquer où nous étions. Grands chanceux.euses que nous sommes, nous avons résidé pendant un weekend au château neuf d’Allinges. Un lieu magnifique qui surplombe la vallée et nous donne une vue imprenable sur le lac Leman et ses alentours. Chargé d’histoire, le château neuf fait face aux ruines du château vieux, que nous sommes justement allés visitées en fin d’après-midi.

Un weekend qui a autant plu aux jeunes qu’aux responsables. Sous un temps magnifique, ce sont des moments que l’on est reconnaissant de partager. Merci.

 

Cassie.

 

PS : Regardez-ça comme on est beaux !

_MG_0257.JPG

C’est reparti pour un tour

Ce 28 septembre 2019, les Eclaireurs Eclaireuses Unionistes de France de Douvaine faisaient leur rentrée ; et vous étiez là. Un peu par obligation, certes, pour les inscriptions, mais on espère par plaisir de partager un moment tous ensemble aussi.

La journée n’a pas été la même pour tout le monde alors permettez-moi de vous la présenter.
Les responsables ont démarré tranquillement au moment de déjeuner. Nous nous sommes retrouvés au local pour un moment convivial entre nous et pour faire le point sur la suite des évènements.
En début d’après-midi, la guilde (les éclaireurs et éclaireuses de 14 ans et plus) nous ont retrouvé pour un atelier construction d’étagère que Caroline et Nathan voulaient mettre en place depuis un moment. Matériel, outil, main d’oeuvre et temps appropriés étant enfin tous réunis au même endroit : c’est désormais chose faite. Pendant ce temps, oeuvrant dans l’ombre, d’autres responsables et cadres préparaient de la documentation pour embellir le moment des inscriptions.

Ça y est, il est 17h et vous entrez en scène. Il fallait remplir les papiers d’inscriptions, les fiches sanitaires et les chèques : oui, ces fameux documents qui ne changent pas d’une année à l’autre (pour la plupart) mais qu’ils vous faut fastidieusement remplir chaque année. En attendant son tour, on discute, on regarde distraitement les documents mis à disposition, si on est nouveau on se sent un peu mal à l’aise, sans trop savoir quoi faire et attendant la suite. On est bien au courant de tout ça : on essaye de faire au mieux à chaque fois. Venez nous donner vos conseils et vos idées lorsque vous en avez, nous les accueillerons avec plaisir.
S’en suit les traditionnels présentations des années : présentation des équipes de responsables et projets pédagogiques.
Que font les enfants durant tout ce temps ? Nous sommes est là : jeux, discussions et présentation de chacun. Ce sont aussi parfois des moments de flottement où on arrête des jeux pour commencer autre chose mais finalement, ça met vingt minutes à se lancer. Ce sont les aléas qui sont difficiles à gérer.
Enfin, le buffet s’ouvre et les moments informels commencent : discussions, débats, partages.

Les louveteaux s’en vont, il est 21h et leur journée scoute est terminée. Ce n’est en revanche pas le cas pour les éclaireurs et éclaireuses. Direction Tougues en passant pour le local pour récupérer le matériel nécessaire au campement. C’était la première fois que nous faisions ce changement, et l’organisation a été compliqué. C’est une bonne marge de progression qui s’ouvre à nous.

Montage des tentes dans la nuit noire sous le ciel étoilé. C’est beau mais au niveau praticité, on a vu mieux. Le dimanche se déroule sous l’axe pédagogique de la vie d’équipe. Distribution des rôles : pilotes, copilotes. Découverte de l’équipe et des responsabilités que chacun peut avoir : reporter.trice, intendant.e, trésorier.ère, infirmier.ère, responsable du matériel. Beaucoup de choses à faire et à apprendre.

Alors voilà, après plusieurs longues soirées de réunion, de bilan, de débats, de préparation intense, l’année est lancée. Nous l’avons théoriquement prévue, la grande question est désormais : a quel point va-t-on adapter ce qu’on avait prévu pour que cela convienne au besoin des enfants/des jeunes au fur et à mesure des sorties ?

Cassie.